Le Festival international d’art de Toulouse convie Mehdi Brit et Blanche de Lestrange à concevoir L’Éveil du Printemps, programme de performances et de concerts pensé en collaboration avec l’Institut supérieur des arts de Toulouse et Les Siestes Électroniques. Le titre du programme s’inspire de l’œuvre théâtrale éponyme de Frank Wedekind. Les aventures analogues des personnages adolescents de la pièce, qui se confrontent à leurs questionnements profonds et représentent le réveil d’une jeunesse en butte aux conventions d’une société sclérosée, ne sont pas sans lien avec les artistes de la performance invités ici. Pour beaucoup en effet, ils cherchent à repenser l’histoire et la mémoire, subversivement parfois, questionnant les métamorphoses du corps social et politique. La programmation mêle sans parti pris artistes reconnus et artistes émergents étudiant à l’Institut supérieur des arts de Toulouse. Variations ostentatoires, gestes en suspens, l’Éveil du Printemps écrit les quelques pages d’un scénario engagé, humoristique, poétique et vivant, cristallisé par la performance. Les Siestes Électroniques ajoutent à l’énergie ambiante en alternant légèreté, humour et sensibilité à travers un programme de sets DJ’s et de concerts où s’entremêlent retours vers le futur, musique organique et odes à l’âge d’or de la chanson française.

Scénographie de la cour de l’Institut supérieur des arts de Toulouse conçue par l’Agence Statue.

Avec le soutien de l’entreprise Gilac professionnel.

En partenariat et en co-programmation avec l’Institut supérieur des arts de Toulouse
Programmation musicale par les Siestes Électroniques

23, 24, 25, 30 et 31 mai 2014 à l’Institut supérieur des arts de Toulouse et dans divers lieux du parcours

Buvette et restauration rapide les 23, 24, 30 et 31 à l’Institut supérieur des arts de Toulouse de 17h à 00h

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES
 

RAPHAËL
BENJAMIN PARÉ
VIVIANA MOIN
23 mai 2014, 22h30
24 mai 2014, 19h30
24 mai 2014, 19h45
Institut supérieur des arts de Toulouse
Institut supérieur des arts de Toulouse
Institut supérieur des arts de Toulouse
DJ Raphaël à l'Ecole des Beaux Arts de Toulouse 

(2014)

DJ Raphaël

Set DJ

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Set DJ

LES SIESTES ÉLECTRONIQUES PRÉSENTENT :

Raphaël fait partie de cette nouvelle génération de djs inspirés par une scène électronique allemande érudite mais presque déjà passéiste (DJ Koze, Prosumer, Isolée). En remontant à contre-courant la généalogie des musiques électroniques, depuis un passé immédiat jusqu’au temps héroïque de la naissance de la house et de la techno, Raphaël a réussi à faire émerger une ligne éditoriale claire et affranchie d’attaches esthétiques trop marquées. Comme ses plus illustres prédécesseurs (avant que tout le monde n’appuie sur la touche Sync de Traktor), il tisse des liens émotionnels et subliminaux entre les disques joués qui forment ainsi un tout organique dense. 

IsdaT
5, quai de la Daurade
31000 Toulouse

Faire un tour 

(2014)

Benjamin Paré

Série de performances

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Faire un tour, série de performances

« Une collection de verre cassé, des mots, des galets, un piano, pas vraiment de la musique, pas vraiment une performance, une raquette de tennis, des vidéos, un ventilateur, un échiquier, des gestes. Il y a une tension musicale, sonore, certaine, qui souligne le temps. A l'intérieur de quoi j'évoque et je singe des images, des figures. »
Benjamin Paré est né à Malestroit en 1986. Il est étudiant à l’Institut supérieur des arts de Toulouse.

IsdaT
5, quai de la Daurade
31000 Toulouse

Viviana Moin à l'Ecole des Beaux-Arts de Toulouse 

(2014)

Viviana Moin

Performance

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Chorégraphe, performeuse et interprète, Viviana Moin travaille à la frontière de la catharsis et du ridicule, célébrant une composition de mouvements mécaniques et de gestes improbables.
Diplômée de l'École Nationale de Danse de Buenos Aires et de la formation du Mouvement Research à New York avec Mark Tompkins et Simone Forti, elle a présenté son travail, entre autres, à la Fondation Cartier, au Nouveau Festival du Centre Pompidou, Festival Dansem, Artdanthé, le Centre Chorégraphique National de Tours, Festival Plastique Danse Flore etc.
Avec Performance pour Toulouse avec la collaboration d’Hélèna Villovitch, Viviana Moin incarne une multitude de personnages et de génération de femmes et nous entraîne dans un imaginaire où la danse et les mots abritent les paroles d'un conte inachevé sur l'existence.

IsdaT
5, quai de la Daurade
31000 Toulouse
 

BENJAMIN PARÉ
LOUISE MARIOTTE
ANNA BYSKOV
24 mai 2014, 20h15
24 mai 2014, 20h30
24 mai 2014, 21h30
Institut supérieur des arts de Toulouse
Institut supérieur des arts de Toulouse
Musée des Augustins
Faire un tour 

(2014)

Benjamin Paré

Série de performances

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Deuxième série de performances de la soirée

IsdaT
5, quai de la Daurade
​31000 Toulouse

Louise Mariotte à l'Ecole des Beaux Arts de Toulouse 

(2014)

Louise Mariotte

Performance

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Qui était vraiment Arthur Cravan ? Aujourd'hui encore le mystère persiste… Fascinée par des personnages qu'elle ne peut être, Louise Mariotte mène une enquête, à partir de faits réels et d’indices matériels, sur la figure du poète-boxeur britannique. Elle narre sous forme de petites histoires, les différentes hypothèses évoquées sur sa vie dans certains ouvrages (Jean Yves Jouannais, Artistes sans œuvres, Léon Trotsky, Ma vie...).
Louise Mariotte, née à Lyon en 1991, est étudiante à l’institut supérieur des arts of Toulouse.

IsdaT
5, quai de la Daurade
31000 Toulouse

Anjaam 

(2014)

Anna Byskov

Performance

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Anjaam

Née en 1984 à Quito, Anna Byskov qui vit et travaille à Paris, est diplômée de l'École nationale supérieure d'art de la Villa Arson (Nice). Elle a présenté son travail au 55ème Salon de Montrouge, au Centre Pompidou, au Musée de la chasse et de la Nature, etc. et a participé à l’édition 2010 du Printemps de Septembre à l’invitation d’Éric Mangion.
Dans ses performances et vidéos, l’artiste compose un jeu sur l'absurde et une réflexion sur les codes sociaux en incarnant des personnages face à leur propre échec. Pour le Festival international d’art de Toulouse, Anna Byskov explore les mécanismes de la rumeur et du suspens sur le visible et l'invisible en proposant sa propre enquête sur le Musée des Augustins, mise en abîme par le détournement fictionnel. 

Musée des Augustins
21, rue de Metz
31000 Toulouse

SUNDAE
NOÉ SOULIER
ANDRÉAS PASHIAS
24 mai 2014, 22h30
25 mai 2014, 17h
30 mai 2014, 19h
Institut supérieur des arts de Toulouse
Hôtel-Dieu
Musée des Augustins
DJ Sundae à l'Ecole des Beaux Arts de Toulouse 

(2014)

DJ Sundae

Set DJ

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Set DJ

LES SIESTES ÉLECTRONIQUES PRÉSENTENT :

DJ, designer, label manager, Sundae a le profil type de l’amateur d’art curieux, du collectionneur sensible et ouvert. On ne s’étonne pas de l’avoir vu en de multiples occasions au Worldwide Festival. On acquiesce avec plaisir à son penchant pour la douce étrangeté de certains titres pop oubliés, l’aspect planant du dub, la suavité de la jackin house et le côté intello du mélange disco / post-punk. Plus qu’un énième archiviste éditant des mixtapes sympas, Sundae inclut dans son œuvre une ligne rouge, ténue, qui tient dans la recherche d’une certaine forme de beauté rare, subtile, fragile.

IsdaT
5, quai de la Daurade
31000 Toulouse

Noé Soulier à l'Hôtel-Dieu 

(2014)

Noé Soulier

Performance

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Noé Soulier, né en 1987, vit et travaille à Paris.  Après des études au conservatoire national supérieur de Musique de Paris, à l'école nationale de Ballet du Canada, à P.A.R.T.S. (Bruxelles) et en philosophie à la Sorbonne, il est lauréat du premier prix du concours « Danse Élargie » en 2010, organisé par le Théâtre de la Ville et le musée de la Danse (Rennes).
Aujourd’hui figure reconnue de la scène contemporaine, il présente régulièrement ses performances et pièces chorégraphiques dans de nombreuses institutions et festivals en France et à l'étranger.
Dans le cadre de L’Éveil du Printemps, Noé Soulier propose un laboratoire de ses dernières réflexions chorégraphiques et théoriques sur le geste et le corps du danseur.

Hôtel-Dieu
2, rue Viguerie
31300 Toulouse

Déforestation 

(2014)

Andréas Pashias

Performance

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse, 2014

Déforestation

Diplômé de Goldsmiths University (2010) et de Central Saint Martins College of Art & Design (2011) à Londres, le travail de ce jeune artiste grec a été présenté dans plusieurs expositions collectives et festivals internationaux. Dans ses œuvres, Andreas Pashias a recours au corps comme objet, outil et matériau pour examiner la relation qui s'opère entre le live et son articulation avec la vidéo, l'installation et la photographie. En regard avec Philopoemen à Sellasie, sculpture de Bernard Lange datant de 1829 présentée dans le Salon Rouge du Musée, Andreas Pashias s'intéresse ici à la notion de masculinité en explorant le processus du "rasage" comme signe d'une construction sociale et individuelle ou comme métaphore d'un processus de vandalisme.

Musée des Augustins
21, rue de Metz
31000 Toulouse

HASSAN KHAN
GUIDO MINISKY (ACID ARAB)
IGOR GRUBIĆ
30 mai 2014, 21h
30 mai 2014, 22h
31 mai 2014, 17h30
Institut supérieur des arts de Toulouse
Institut supérieur des arts de Toulouse
Hôtel-Dieu
Taraban 

(2014)

Hassan Khan

Performance

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Taraban

Hassan Khan, né en 1975, a exposé et s’est produit dans de nombreuses manifestations internationales prestigieuses (entres autres à la Documenta 13 ; dans le cadre de la Triennale « Intense Proximité » à Paris ; plus récemment lors de la dernière édition de la Nuit Blanche et pendant la FIAC au Musée du Louvre).
Son œuvre se développe aussi bien dans le domaine des arts plastiques, de l’écriture, que de la musique.  Le point de départ de la performance qu’il propose dans le cadre du Festival puise dans les chansons égyptiennes de Youssef el Manialawy du tout début du XXème siècle. S’appuyant sur les sons d’instruments arabes traditionnels (oud, qanoun, violon…) et sur les constructions mélodiques récurrentes dans les chansons originales, il produit un son nouveau en mixant et réarticulant entièrement les transitions sonores.  Khan utilise une batterie de mixeurs feedbacking, filtres, processeurs, manipule ordinateur portable et synthétiseurs virtuels, faisant des sons originaux la matière première malléable et sculpturale de sa performance.

IsdaT
5, quai de la Daurade
31000 Toulouse
 

Guido Minisky (Acid Arab) à l'Ecole des Beaux Arts de Toulouse 

(2014)

Guido Minisky

Set DJ

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Set DJ

LES SIESTES ÉLECTRONIQUES PRÉSENTENT :

Guido Minisky fait partie de ces activistes touche-à-tout et pugnaces, qui, bien qu’inconnus du grand public, marquent durablement les scènes sur lesquels ils se produisent. Il est l’un des responsables de la fièvre qui a saisi Paris dans les années 2000 du Pulp aux 9 billards, puis au Baron et Chez Moune. Guido a lancé des lieux, booké la moitié de la planète dj et inventé une direction artistique qui faisait la part belle à un sens de la fête généreux, simple et exutoire. Aujourd’hui identifié pour son penchant pour les musiques de danse venues d’Orient, moitié d’Acid Arab, Guido continue de passer des disques avec un goût marqué pour l’immodération.

IsdaT
5, quai de la Daurade
31000 Toulouse

 

Transfer in three acts 

(2014)

Igor Grubić

Parcours performance 

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Transfer in three acts, parcours performance

Igor Grubić, né en  1969, vit et travaille à Zagreb. Il réalise des interventions anonymes dans l'espace public, souvent polémiques, avec un regard aussi bien critique que poétique sur les mouvements politiques et sociaux contemporains. Entre 2006 et 2008, il développe par exemple  le célèbre projet East Side Story en référence aux violences à l'égard des minorités sexuelles pendant les Gay Pride de Belgrade (2001) puis de Zagreb (2002). Son travail a été présenté dans de nombreuses institutions françaises et internationales : Biennale d'Istanbul, Biennale de Tirana, Center for contemporary arts of Celje, Cooper Union NYC, FIAC 2012, Friche belle de mai/Marseille 2013, Palais de Tokyo, Tate etc.
Accompagné d'un groupe d'étudiants en art issus de l’Institut supérieur des arts de Toulouse, Igor Grubić réalisera une procession de l'Hôtel-Dieu à l'École, en réponse aux violences vécues ces derniers mois en Ukraine. 

Début du parcours à l'Hôtel-Dieu
2, rue Viguerie
31000 Toulouse

IGOR GRUBIĆ
HUGO LEMAIRE
JEANNE MOYNOT
31 mai 2014, 18h30
31 mai 2014, 19h30
31 mai 2014, 20h30
Institut supérieur des arts de Toulouse
Institut supérieur des arts de Toulouse
Institut supérieur des arts de Toulouse
Transfer in three acts 

(2014)

Igor Grubić

Parcours performance 

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Transfer in three acts, parcours performance

L’artiste conclut sa procession par une intervention au sein de l’École.

IsdaT
5, quai de la Daurade
31000 Toulouse

Performance d'Hugo Lemaire à l'Ecole des Beaux Arts de Toulouse 

(2014)

Hugo Lemaire

Performance

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Né en 1988, Hugo Lemaire est diplômé de l'Institut supérieur des arts de Toulouse. Il envisage le son comme un médium plastique : drones, notes ou clusters maintenus et répétés, musique sérielle ou noise sont appréhendés à travers des objets contextuels qui acquièrent un potentiel sculptural et performatif. L'écriture et plus particulièrement la lecture se greffent à ses performances ou à ses lives.
Pour le festival, il propose une performance inspirée d'un texte de Kim Gordon paru dans Art Forum en 1983,  évoquant l'image associée aux clubs et salles de concert.

IsdaT
5, quai de la Daurade
​31000 Toulouse

La Jamais contente 

(2014)

Jeanne Moynot

Performance

 

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

La Jamais contente

Née en 1985 et diplômée de l’École nationale supérieure d’art de la Villa Arson, Jeanne Moynot, plasticienne, navigue entre performance, installation et écriture. Elle manipule des formes comme la chanson populaire, la référence cinématographique ou la figure héroïque, cherchant à rendre le banal grandiose ou le spectaculaire dérisoire. Son travail a été montré, parmi d’autres occurrences, au CENTQUATRE, au Festival Hors-Pistes en 2012, à l’Institut Français du Portugal à Lisbonne, au Bâtiment d’Art Contemporain de Genève …
Dans La Jamais contente, Jeanne Moynot revisite avec humour les codes et l'esthétique de la dirty south, un rap qui reflète la culture du Sud des États-Unis, des dancefloors d'Atlanta jusqu'au blues. 

IsdaT
5, quai de la Daurade
​31000 Toulouse

ANAÏS SHERRER
LABEL ENTREPRISE
31 mai 2014, 21h30
31 mai 2014, 22h
Institut supérieur des arts de Toulouse
Institut supérieur des arts de Toulouse
CONCERT 

(2014)

Anaïs Sherrer

Performance

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

CONCERT

« Zoom sur la Terre. 
Dans une salle de concert.
Y'a un mec au micro. Il hurle. Y'a la batterie aussi. La guitare folle. 
Dans cette fraction de seconde où la scène apparaît, la densité est extrême.
Les choses sont encore figées et muettes. Mais les espaces sont pleins.
Les groupies crient déjà. La poursuite illumine le chanteur.
Certitude d'agitation pure et promesse d'instabilité immédiate ! »
 
Anaïs Sherrer est née en 1988 à St Louis (68). Elle est étudiante à l’Institut supérieur des arts de Toulouse.

IsdaT
5, quai de la Daurade
​31000 Toulouse

DJ Michel à l'Ecole des Beaux Arts de Toulouse 

(2014)

DJ Michel

Set DJ

 

Crédits photo Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse 2014

Set DJ

LES SIESTES ÉLECTRONIQUES PRÉSENTENT :
 
(CONCERT BLIND DIGITAL CITIZEN), concert
Michel, chef d'Entreprise, set DJ
Sous le céleste patronage d’Alain Bashung, entre Booba et Noir Désir, Sébastien Tellier dans la ligne de mire, les Blind Digital Citizen chantent en français, comme leur nom ne l’indique pas, des chansons du futur. Ce sont bien en revanche de restes du XXème siècle et de la décrépitude du monde moderne dont il est ici question. Exorciser le passé, le jeter aux ordures, pour mieux sauter à corps perdu, dans un avenir incertain mais forcément flamboyant. Une œuvre cathartique et totale donc, à l’instar d’une bonne vieille tragédie grecque, mais avec des accents électroniques futuristes et comme un goût de métal en bouche.
Michel est l’un des défenseurs actifs de la grande tradition de la variété française, un art noble, trop longuement moqué par la jeunesse de France. 

IsdaT
5, quai de la Daurade
​31000 Toulouse